Avoir un ventre plat est un idéal esthétique cher pour de nombreuses femmes (et de nombreux hommes). Au-delà du rêve, afficher un ventre ferme et en harmonie avec le reste de sa silhouette nécessite d’adopter les bons réflexes.
En plus de cette fiche, lire notre dossier :
> Retrouver un ventre plat !.

Pourquoi un ventre rebondi ?

A cela plusieurs raisons, à commencer par notre façon de manger - trop souvent déséquilibrée : trop gras, trop sucrée. Autre responsable : notre prédisposition génétique/biologique à prendre du poids. Certaines personnes se trouvent malheureusement plus vulnérables que d'autres à gagner des kilos.

Mais que l’on soit d’une nature plutôt ronde, ou que l’on soit mince, pour différentes raisons, il n’est pas rare d’"avoir un peu de ventre". Car d’autres facteurs interviennent en dehors de ces données métaboliques. La grossesse (et leur nombre), des variations de poids à répétition (le fameux effet yoyo), ou encore le manque d’activité physique, des modifications hormonales (comme ceux survenant à la ménopause)… sont autant de paramètres responsables d’un relâchement des muscles abdominaux qui, avec de petits amas graisseux, a vite fait de se transformer en bourrelets disgracieux.

Adopter de bons réflexes alimentaires

Comme souvent, pour transformer sa silhouette, il est impératif de modifier ses habitudes alimentaires. Mais sans forcément parler régime, on peut facilement apprendre à manger mieux.

Certains aliments sont en effet les alliés minceur de la silhouette. Privilégier la consommation de fruits et légumes permet d’augmenter ses apports en fibres. Celles-ci ont l’avantage d’être rassasiantes, et favorisent le bon fonctionnement du transit intestinal (ces apports en fibres doivent être augmentés de façon progressive pour éviter une "irritation" digestive, parfois à l'origine de ballonnements).

Il est indispensable de contrôler sa consommation de sucre et de réduire les graisses pour affiner son tour de taille. Il ne s’agit pas de les supprimer totalement mais de les consommer avec modération. Les protéines maigres (pauvres en graisses) sont également les bienvenues.

Pratiquer les bons exercices

Avoir une ceinture abdominale tonique permet d’afficher un ventre plus ferme, et donc plus plat. Muscler son ventre va de paire avec muscler son dos. On modifie ainsi naturellement sa posture, et quand on se tient mieux, on paraît plus mince. Pour y parvenir, on peut demander des conseils auprès d’un kinésithérapeute ou d’un préparateur physique.

L’idéal est aussi bien sûr de privilégier les activités d’endurance qui puisent dans les réserves de graisses (
course à pied, natation…). Avec en plus quelques minutes d’exercices quotidiens (5 à 10 minutes par jour suffisent) vont permettre de travailler ses muscles bien connus : les abdominaux et les obliques situés sur le côté.

Les solutions esthétiques


Certains types de massages permettent de drainer, de raffermir, de remodeler… les tissus pour redessiner la silhouette et le tour de taille. Les méthodes utilisant la technique du palper-rouler sont à privilégier : elles libèrent les graisses, drainent les toxines et favorisent leur élimination.

D’autres méthodes agissent plus particulièrement sur l’aspect de la peau, en cas de
cellulite installée : lipolyse (injections), laser, ultrasons… Dans tous les cas, ces techniques relevant de la médecine esthétique, doivent être réalisées par un médecin qui indiquera le traitement le mieux adapté.

Les solutions chirurgicales


Dans certains cas, seule la chirurgie permet de retrouver un ventre plus plat. Une liposuccion (ou lipoaspiration) peut être envisagée lorsque la quantité de graisse à retirer est assez importante. L’opération ne peut retirer que la graisse sous-cutanée (et pas la graisse profonde intra-abdominale). Cette intervention n’est pas accessible à tout le monde : il est en effet nécessaire d'avoir une peau suffisamment souple.

L’abdominoplastie, elle, vise à retirer l’excès de peau au niveau de l’abdomen. C’est le cas lorsque la peau distendue a perdu de son élasticité et a tendance à "pendre". Cela peut arriver après une importante perte de poids. Là aussi, il est nécessaire de faire le point avec son chirurgien pour déterminer quelle est la meilleure solution.

Nos conseils


> Sachez rester réaliste. Ne vous fixez des objectifs difficiles à atteindre. Si vous avez déjà eu deux ou trois enfants, vous ne retrouverez pas le ventre extra plat de vos 15 ans.

> Juste après une grossesse, ne vous lancez pas dans des séries de musculation d’abdominaux, avant d’avoir entrepris et même terminé votre rééducation périnéale.

> N’hésitez pas à consulter un médecin nutritionniste ou une diététicienne pour que l’on vous aide à composer des menus plus équilibrés si vous vous sentez perdue. Bien manger ça s’apprend et les bonnes habitudes alimentaires se gardent à vie. Une bonne raison pour prendre rendez-vous !